DERNIERE MINUTE

Histoire de réfugié : de Kaboul à Vilnius, via l'Otan et YouTube

Abdul Basir Yousofy est Afghan. Il fait partie des milliers de réfugiés bloqués quelque part en Grèce. Ce qu’il veut, c’est rejoindre la Lituanie

Vous lisez:

Histoire de réfugié : de Kaboul à Vilnius, via l'Otan et YouTube

Taille du texte Aa Aa

Abdul Basir Yousofy est Afghan. Il fait partie des milliers de réfugiés bloqués quelque part en Grèce.
Ce qu’il veut, c’est rejoindre la Lituanie. C’est ce qu’il a expliqué dans une vidéo postée sur YouTube.

Il s’adresse directement aux autorités lituaniennes, en lituanien.
Cette langue, il l’a apprise aux contacts des soldats lituaniens en Afghanistan.
Pendant plusieurs années, Abdul a fait office d’interprète pour les troupes lituaniennes déployées dans la province afghane de Ghôr dans le cadre de la mission de l’Otan.

Cet homme faisait le lien entre la population locale et nos soldats, a confirmé Eugenijus Vaicekauskas, représentant du ministère de la Défense. Son attitude a eu une influence positive sur le comportement des Afghans vis-à-vis de nous.

Quand ces troupes se sont retirées en 2013, la situation s’est dégradée sur place. Abdul dit avoir reçu alors des menaces de la part des talibans.
Il a fini par fuir son pays.

Suite à la diffusion de la vidéo, les autorités lituaniennes ont accepté de faire un geste pour lui.

Nous avons décidé d’aider cet homme, parce qu’il nous paraît évident qu’il est sous le coup de menaces dans son pays. Il se trouve actuellement en Grèce. Il a un passeport en règle. Il lui suffit juste de trouver un vol pour venir jusqu’ici.Elvinas Jankevičius, vice-ministre de l’Intérieur