DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Corée du Nord menace de détruire Séoul dans une nouvelle vidéo

Le régime nord-coréen a diffusé une nouvelle vidéo de propagande montrant des tirs de roquettes visant plusieurs bâtiments officiels à Séoul. La Maison Bleue, siège de la présidence sud-coréenne, est l’une des cibles de cette attaque militaire fictive, agrémentée d’effets spéciaux grotesques et de musique martiale. D’une durée de 88 secondes, la vidéo, publiée par le site officiel DPRK Today, se termine par ce message : “Tout sera réduit en cendres”.

Il y a dix jours, Pyongyang avait diffusé une vidéo similaire de plus de quatre minutes montrant cette fois une attaque nucléaire sur Washingon avec comme dernière image, un drapeau américain en flammes.

Un contexte de vives tensions

Depuis plusieurs semaines, la Corée du Nord multiplie les menaces à l’encontre de son voisin sud-coréen et des Etats-Unis, en réponse à leurs manœuvres militaires conjointes, que Pyongyang considère comme la répétition générale à une invasion de son territoire. Selon des responsables sud-coréens, cette manœuvre, plus importante que d’habitude, comportait une opération spéciale visant à décapiter le régime nord-coréen, en cas de conflit général. Une information qui a provoqué l’ire du leader Kim Jong-Un, qui a exigé des excuses de Séoul.

Le régime communiste subit également les sanctions internationales qui ont été renforcées, début mars, sous la pression des Etats-Unis. Ces sanctions visaient à condamner un test de bombe à hydrogène, annoncé début janvier par la Corée du Nord, suivi le mois suivant d’un essai présumé de missile balistique. Ce lundi, Pyongyang a accusé “les forces hostiles” emmenées par Washington de lui faire subir un siège comparable à celui de Leningrad.

Des images satellites suspectes

Les activités militaires nord-coréennes continuent de préoccuper les experts. Des images satellites récentes témoignent d’activités suspectes sur le principal complexe nucléaire du pays, qui pourraient être le signe que Pyongyang cherche à fabriquer de nouvelles bombes atomiques, selon des chercheurs américains.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kurdistan irakien : combattre Daech sur le terrain idéologique