DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La CPI abandonne les poursuites contre le vice-président kényan William Ruto

Les juges de la Cour pénale internationale ont décidé d’abandonner les poursuites contre le vice-président kényan William Ruto. Un revers de taille

Vous lisez:

La CPI abandonne les poursuites contre le vice-président kényan William Ruto

Taille du texte Aa Aa

Les juges de la Cour pénale internationale ont décidé d’abandonner les poursuites contre le vice-président kényan William Ruto. Un revers de taille pour la procureure après des procédures marquées par des subornations présumées de témoins.

Dans son fief au Kénya, ses partisans en liesse sont aussitôt descendus dans la rue. Avant d’accuser William Ruto, la procureure avait dû renoncer à accuser le président Uhuru Kenyatta, faute de preuves suffisantes. Celui-ci s’est d’ailleurs félicité de l’abandon des poursuites contre son vice-président, évoquant “un point final à un cauchemar pour ma Nation”.

William Ruto et un présentateur de radio étaient poursuivis pour meurtres, persécutions et déportations.

“La décision d’aujourd’hui signifie vraiment qu‘à ce stade, les victimes des violences post-électorales qui se sont déroulées au Kénya en 2007 et 2008, celles qui ont été déplacées, qui ont dû fuir leur maison, cela signifie qu’on les laisse sans espoir de justice”, estime Elizabeth Evenson, de Human Rights Watch.

En 2007, le président sortant est déclaré vainqueur alors que les partisans de son opposant dénoncent des fraudes massives. Cette contestation dégénère en violences et les partisans des deux hommes s’entretuent, faisant plus de 1 300 morts et 600 000 déplacés d’après l’accusation de la CPI.