DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Panama Papers: David Cameron éclaboussé par son père


Royaume-Uni

Panama Papers: David Cameron éclaboussé par son père

Les “Panama Papers” n’ont pas épargné le Royaume-Uni, ni les proches de son gouvernement. Le père du Premier ministre David Cameron aurait placé la fortune familiale dans un fonds offshore il y a plusieurs dizaines d’années, indique The Guardian. Eclaboussé par ces révélations , le chef du gouvernement a dû s’expliquer. “J’ai un salaire de Premier ministre, et j’ai des économies dont je perçois des intérêts”, a déclaré David Cameron. “Je possède une maison dans laquelle nous vivions, avant d’emménager à Downing Street,et c’est tout ce que je possède, je n’ai pas d’actions, ni actifs ni compte offshore”.

Avant son décès il y a six ans, le père de David Cameron, Ian, dirigeait un fonds d’investissement basé aux Bahamas, dont les profits auraient échappé au fisc britannique pendant trente ans. Un montage réalisé grâce au cabinet Mossack Fonseca, dont les fichiers sont au coeur de cette onde de choc.

“Cette semaine, la publication des Panama Papers ramène de plus en plus de gens à cette impression : il y a un droit pour les riches, et un pour tous les autres”, affirme le député travailliste Jeremy Corbyn, “et il est grand temps de sévir contre les paradis fiscaux”.

Depuis 2010, la lutte contre l‘évasion fiscale a permis au Royaume-Uni d’empocher deux milliards de livres. Le fonds de Ian Cameron aurait employé une cinquantaine de personnes aux Bahamas. Une méthode qui ne revêt cependant pas de caractère illégal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La CPI abandonne les poursuites contre le vice-président kényan William Ruto