DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Panama Papers" : la riposte de Ramón Fonseca

Le directeur de Mossack Fonseca affirme que son cabinet d'avocats a été victime d'un piratage informatique réalisé depuis l'étranger.

Vous lisez:

"Panama Papers" : la riposte de Ramón Fonseca

Taille du texte Aa Aa

Il est au cœur du scandale des “Panama Papers’‘ : le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. C’est de là que provient la fuite de millions de données, qui ont révélé un vaste système présumé d‘évasion fiscale, à l’aide de sociétés écran. Au lendemain de ces révélations, qui impliquent des personnalités de premier plan, Ramón Fonseca s‘était empressé de dénoncer “un crime”. Il affirme que son cabinet d’avocats a été victime d’un piratage informatique réalisé depuis l‘étranger.

Point of view

Nous avons déjà déposé plainte auprès du parquet.

‘‘Nous avons déjà déposé plainte auprès du parquet, et une institution gouvernementale est en train de se pencher sur le sujet. Elle nous aide à identifier ce qu’il s’est passé et à sécuriser le système pour que cela ne se reproduise pas et pour préserver la vie privée de nos clients.”

Ramón Fonseca dénonce la divulgation de noms de personnalités passées par son cabinet d’avocats pour ouvrir une société offshore. De nombreux politiques, hommes d’affaires, sportifs ou encore entreprises apparaissent dans les “Panama Papers”.