DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : grève de 24 heures contre la réforme des retraites


Grèce

Grèce : grève de 24 heures contre la réforme des retraites

Une grève de 24 heures a paralysé ce jeudi la Grèce. Les fonctionnaires se mobilisent contre les réformes fiscales et des retraites, à l’appel du syndicat Adedy.

Ils protestent contre le durcissement du régime fiscal et la baisse des retraites prévues pour tenir les engagements de rigueur envers les bailleurs étrangers.

Aucun avion n’a décollé de Grèce de toute la journée, des journaux télévisés n’ont pas été diffusés, preuve que la grève est suivie dans ces secteurs.

“Si le gouvernement veut, il peut trouver l’argent pour payer les retraites. Ils doivent s’opposer aux bailleurs et cesser de rembourser la dette plutôt que d’imposer un fardeau supplémentaire aux travailleurs”, estime une manifestante.

“Les gens avaient placé leurs espoirs dans le gouvernement SYRIZA, mais malheureusement maintenant, ils se rendent compte qu’il a fait la même chose que les gouvernements précédents”, regrette un autre.

Depuis lundi, le gouvernement grec tente de finaliser un compromis sur les nouvelles économies à réaliser avec les représentants des créanciers, duquel le versement d’un nouveau prêt.

“Ce ne sont pas que les fonctionnaires qui réagissent au projet de réformer le système de sécurité sociale. Les employés du privé ont les mêmes objections. Et tous menacent de faire monter la pression au maximum avec leurs manifestations, une fois que la réforme des retraites négociée avec les bailleurs arrivera au parlement”, affirme notre correspondant à Athènes Stamatis Giannisis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : des criminels néo-nazis auraient travaillé pour un informateur des services secrets