DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les regrets de Zidane et de Blanc


Sport

Les regrets de Zidane et de Blanc

Une victoire au Camp Nou samedi lors du Clasico, une défaite à Wolfsburg quatre jours plus tard : le Real Madrid alterne le très bon et le très mauvais. Battus 2-0 en quart de finale aller de la Ligue des champions, les protégés de Zinédine Zidane ont encore 19 % de chances de se qualifier. A condition d‘être plus efficaces mardi prochain au stade Santiago-Bernabéu.

Zinédine Zidane : “Nous avons eu l’opportunité de marquer dès le début de la rencontre, mais ce que je veux faire maintenant, c’est revoir le match pour l’analyser. Je ne vais pas devenir fou après cette défaite, car ce que nous avons fait récemment était positif. Mais avec ce match, on ne peut pas être heureux, je ne peux pas être heureux”.

Frustration aussi pour le PSG qui a concédé le nul deux partout au Parc des Princes face à Manchester City. Les Parisiens, qui craignent de se faire éliminer aux portes du dernier carré pour la quatrième année d’affilée, se sont mis dans une situation délicate. La faute, admet Laurent Blanc, à des pertes de balle au milieu de terrain et à du laxisme en défense.

Laurent Blanc : “Je trouve qu’au niveau des statistiques, on a fait à peu près le match que nous devions faire, mais ce qui nous a plombé, c’est qu’on a fait des erreurs techniques inhabituelles. Peut-être est-ce dû aussi à la qualité de l‘équipe de Manchester City, surtout dans le domaine offensif et avec un pressing qui a été assez efficace”.

Pour le match retour en Angletterre, Laurent Blanc sera privé de David Luiz et de Blaise Matuidi qui seront suspendus.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Sport

Ligue des champions : le PSG fait trop de cadeaux