DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition britannique réclame la démission de Cameron


monde

L'opposition britannique réclame la démission de Cameron

Le Premier ministre britannique David Cameron est sous le feu des critiques depuis qu’il a admis avoir détenu des parts dans fonds off-shore de son père.

Sur son compte twitter, le député travailliste John Mann appelle Cameron à démissionner sur et estime que c’est “une question d’honnêteté”.

“Cameron a tiré profit du fonds offshore de son” père tweete de son côté le Financial Times

Le Daily Telegraph parle de “la pire semaine” du Premier ministre qui a admis les actions qu’il détenait avec son épouse.

“Samantha et moi avions un compte commun. Nous détenions cinq mille actions Blairmore Investment Trust que nous avons vendu en janvier 2010 pour l‘équivalent d’environ 30 mille pounds” (environ 37 mille euros) a ainsi expliqué M Cameron.

À la question s’il a fait un profit, Cameron répond qu’il a “payé des taxes sur les dividendes” mais que le profit sur la vente était trop faible pour qu’il soit imposable, et que “tout à été fait dans le respect de la fiscalité britannique.

Dans un premier temps, David Cameron avait pourtant omis d‘évoquer les actions qu’il a vendues.

“Je n’ai pas ni action, ni trust ou fond offshore, rien de ce genre” disait-il mardi, “voilà une description très claire.”

Le nom du père de David Cameron, Ian, est apparu dans les “Panama papers”, les révélations dans la presse des comptes offshore au Panama. Ian Cameron, qui est décédé en 2010, était à la tête d’un fond fiduciaire immatriculé au Bahamas qui permettait aux clients qui le désiraient de se soustraire en partie à l’imposition en Grand Bretagne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Après cinq ans de brouille, la Turquie et Israël sur le point de normaliser leurs relations