DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les insolites : le converti, le faussaire et les saucisses

Chaque vendredi, les journalistes des différents services linguistiques d’euronews sélectionnent des informations en Europe et ailleurs dans le monde

Vous lisez:

Les insolites : le converti, le faussaire et les saucisses

Taille du texte Aa Aa

Chaque vendredi, les journalistes des différents services linguistiques d’euronews sélectionnent des informations en Europe et ailleurs dans le monde qui ne font pas forcément la une.


Italie : accusé de meurtre, il devient expert pour une chaîne de télé

Les affaires marchent plutôt bien pour Raffaele Sollecito. Acquitté en mars dernier du meurtre de sa petite amie Merdedith Kercher tuée en 2014, l’homme n’a pas tardé à se reconvertir. Il a été recruté par Tgcom24 une chaîne de télévision italienne en tant qu’expert en criminologie dans une émission dédiée aux crimes non résolus.

Après avoir passé quatre ans derrière les barreaux dans le cadre de sa procédure judiciaire, Raffaele Sollecito donne désormais son avis sur les affaires en cours.
“J’ai été victime d’une erreur judiciaire, je connais les failles du système et ce qui se passe en prison”, a-t-il expliqué pour justifier sa présence sur les plateaux de télévision. Le jeune homme donne également de son temps dans une émission consacrée à la mémoire des personnes décédées.


France : traiter un coiffeur de “PD” n’est pas une insulte homophobe

C’est l’avis d’un des juges du Conseil des Prud’hommes de Paris dans un jugement rendu en décembre dernier et récemment porté à la connaissance du grand public.
Un coiffeur en période d’essai qui avait été licencié au motif qu’il était homosexuel avait dans un premier temps obtenu le soutien du Défenseur des droits. Mais devant les Prud’hommes le plaignant vient d’apprendre, par écrit, que “en se plaçant dans le contexte du milieu de la coiffure, (…) le terme de PD employé par (s)a manager ne peut être retenu comme propos homophobe”.

Le juge motive sa décision en expliquant qu’il est de notoriété “que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes”.

Après avoir écarté l’argument de la discrimination, le juge a donc repris les arguments de la manager du salon pour valider le licenciement du plaignant qui était accusé de fainéantise et de lenteur dans l’exécution de son métier.
Les attendus du jugement ont aussitôt soulevé une vague d’indignation.


Pays-Bas : un ordinateur peint un nouveau Rembrandt

Gare aux faussaires high-tech. Une équipe de chercheurs, d’historiens et d’informaticiens est parvenue à créer un tableau digital digne de Rembrandt. Plus de trois cents ans après la mort du célébrissime peintre néerlandais, les “faussaires” ont dévoilé à Amsterdam, le fruit de leur laborieux travail. Et le résultat est bluffant. Ron Augustus le développeur du programme informatique a expliqué comment il avait travaillé : “nous avons utilisé la technologie et les données comme Rembrandt a utilisé ses stylos et ses pinceaux pour créer quelque chose de nouveau.”
“The Next Rembrandt”, le nom de l’oeuvre qui a été créée de toute pièce, représente le portrait d’un homme qu’aurait parfaitement pu peindre Rembrandt.


Egypte : un hommage artistique aux éboueurs

Au Caire, une peinture murale gigantesque rend désormais hommage aux éboueurs d’un des quartier pauvre de la capitale égyptienne. EL Seed, un artiste franco-tunisien est à l’origine de cette initiative. Avec l’aide d’un collectif de peintres du quartier, il a signé cet hommage en rajoutant une citation d’un ancien évèque copte : “Si on veut voir la lumière, il faut s’essuyer les yeux”… et prendre de la distance. Car pour découvrir l’oeuvre dans son entièreté il faut réellement prendre du recul.


Russie : Touche pas à mon étoile rouge !

Les communistes russes n’aiment pas qu’on plaisante avec les symboles de l’ex-URSS, a fortiori lorsqu’ on les utilise à des fins purement mercantiles. Il en va notamment de la fameuse étoile rouge.

Vadim Solovyov, un avocat du parti a ainsi fait savoir qu’il demanderait au Premier ministre Dmitri Medvedev de veiller à la protection des symboles du parti quitte à créer une loi interdisant l’usage de l‘étoile rouge.

Problème : certaines marques utilisant la fameuse étoile (dont Heineken et Macy’s) seraient antérieures à la création du parti communiste, selon The Moscow Times.


Suisse : pas les mains !

L’affaire a fait beaucoup de bruit en Suisse. Le responsable d’une école près de Bâle a fini par accepter que deux élèves de 14 et 15 ans de confession musulmane ne serrent plus la main de leur professeur (femme) au motif que cela contrevenait avec les principes de leur religion. Le directeur de l‘établissement a estimé ce compromis préférable plutôt que d’exclure les deux élèves. S’ils sont dispensés de serrer la main des femmes, ils n’en sont pas moins obligés de les saluer, a rappelé le directeur.


Allemagne : il y a comme un lézard

Le vaste projet d’aménagement ferroviaire de Stuttgart est tombé sur un os, ou plutôt sur un lézard. Sur le tracé du projet, on dénombrerait quelque 10 000 de ces petits reptiles qu’il faudrait a priori déplacer pour les protéger en tant qu’espèce menacée. Sauf que le déplacement d’un seuil d’entre eux coûterait au bas mot plusieurs milliers d’euros. Résultat : la construction du projet pourrait être retardée de plusieurs mois.

Russie : chat alors!

Marai est la mascote du musée d’art et d’histoire Serpukhov à Moscou. Marai est un chat tellement populaire qu’il est devenu un membre du personnel du musée à part entière. Il a même signé personnellement son contrat d’embauche.


Allô, la Suède?

Vous connaissiez peut-être le code téléphonique de la Suède (00 46). Mais vous ne connaissez sûrement pas le numéro de téléphone de la Suède. En composant le +46 771793336 (ou le 09 74 48 37 77 depuis la France) vous tomberez directement sur un Suédois choisi au hasard qui se fera un plaisir de vous répondre. Cette opération de communication est financée par l’office de tourisme suédois.


Allemagne : chez Daimler, les saucisses de la discorde

Lors de la dernière assemblée générale de Daimler, un incident est survenu en cours de séance. Plusieurs actionnaires se sont opposés à propos de saucisses que l’un d’entre eux aurait subtilisées (lors du buffet) afin de les ramener chez lui. La bataille des saucisses a pris une telle ampleur que le président du conseil de surveillance a dû se résoudre à appeler la police.

Sources:

Vanity Fair Italia

Libération

http://www.ad.nl/

The Moscow Times

The New York Times

Frankfurter Allgemeine Zeitung

Tages Woche

ren.tv

theswedishnumber.com

www.sueddeutsche.de