DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dubaï : la course à la tour la plus haute du monde continue


monde

Dubaï : la course à la tour la plus haute du monde continue

Burj Khalifa, le plus haut gratte-ciel du monde qui domine la ville de Dubaï du haut de ses 828 mètres, sera bientôt “dépassé”. La municipalité de la cité-Etat vient en effet de dévoiler le projet de construction d’une tour encore plus haute, la Dubaï Creek Harbour.

Le bâtiment, dont le coût est estimé à environ 1 milliard de dollars (877 millions d’euros), sera « un peu plus haute » que la Burj Khalifa, a annoncé à la presse le président du groupe immobilier Emaar qui réalisera et financera sa construction. Mais sa hauteur exacte sera découverte seulement à la livraison. La compagnie souhaite présenter la nouvelle tour sous forme de « cadeau à Dubaï avant 2020 », année de l’Exposition universelle que la ville accueillera et qui devrait attirer plus de 20 millions de visiteurs.

Le projet est conçu par l’architecte star hispano-suisse Santiago Calatrava Valls, mondialement connu pour ses réalisations telles que le Pont Bach de Roda, commandé pour les Jeux olympiques de Barcelone, le pont de l’Alamillo, édifié pour l’Exposition universelle de Séville ou le pont suspendu du tramway à Jérusalem.

Inspirée par la forme de la fleur de lys, la tour évoquera par sa structure la forme d’un minaret et sera attachée au sol par un système de câbles. Elle sera dotée d’une plateforme d’observation en plus de 18 à 20 étages qui accueilleront des restaurants et des hôtels. La Dubai Creek Harbour sera la pièce maîtresse du réaménagement de la crique de Dubaï mené actuellement par la société Emaar au cœur de la vieille ville de Dubaï.

La construction de la Dubaï Creek Harbour n’est pas le seul projet qui menace de “dépasser” la Burj Khalifa dans la course au bâtiment le plus haut du monde. La société Kingdom Holding du prince milliardaire saoudien al-Walid ben Talal a lancé la construction à Jeddah, ville portuaire saoudienne sur la mer Rouge, d’une tour qui devrait culminer à plus de 1 kilomètre de hauteur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les insolites : le converti, le faussaire et les saucisses