DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : nouvelles violences au camp de réfugiés d'Idomeni


Macedoine

Grèce : nouvelles violences au camp de réfugiés d'Idomeni

D’un côté, des migrants coincés en Grèce. De l’autre, des garde-frontières macédoniens.
Trois jours après des incidents qui ont fait 260 blessés, des affrontements ont à nouveau eu lieu dans le camp d’Idomeni.

Une centaine de migrants qui manifestaient pour leur liberté de circulation auraient tenté de s’en prendre aux grillages qui matérialisent la frontière entre la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine. En réaction, la police macédonienne a tiré des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes.

Ces événements se sont déroulés alors que le président macédonien était en visite officielle avec ses homologues croate et slovène à quelques centaines de mètres de là.

Idomeni est un camp sordide où vivent près de 11 000 migrants. Athènes souhaite les acheminer vers des centres d’accueil officiels mais seulement quelques centaines de réfugiés ont quitté les lieux depuis les incidents violents de dimanche dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : jour de vote sur fond de divisions et de violences