DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La ville turque de Kilis frappée par des roquettes tirées depuis la Syrie


Turquie

La ville turque de Kilis frappée par des roquettes tirées depuis la Syrie

Panique dans les rues de Kilis. Cette ville turque située sur la frontière syrienne est frappée depuis trois jours par des roquettes tirées depuis le territoire syrien. Bilan : deux civils sont morts, 18 ont été blessés.

En représailles, l’armée turque a bombardé des positions de l’organisation État Islamique dans le nord de la Syrie.

La semaine dernière, des rebelles syriens ont repris le contrôle de la région d’Al-Raï qui était jusque-là aux mains des combattants de l’organisation État Islamique. Une reconquête facilitée par des tirs de l’artillerie turque et des bombardements de l’aviation américaine.

Depuis le début de l’année, la ville de Kilis a été la cible de plusieurs tirs de roquettes partis, selon le gouvernement turc, de zones de la Syrie tenues par l’organisation État islamique. Les habitants espèrent que son recul sur le terrain aura pour conséquence la fin des bombardements sur leur ville.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un scandale d'écoutes téléphoniques déstabilise l'ex-République yougoslave de Macédoine