DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le grand public appelé à sauver le Mur de la Paix à Paris


monde

Le grand public appelé à sauver le Mur de la Paix à Paris

Il fait le bonheur des touristes photographes et des manifestants pour la paix depuis l’an 2000, mais il est en mauvais état. Le Mur pour la paix, érigé par l’artiste Clara Halter et l’architecte Jean-Michel Wilmotte sur le Champ de Mars à Paris face à la Tour Eiffel, est désormais fermé et inaccessible au public. L‘état de dégradation de la structure, notamment des plaques de verre sur lesquelles est inscrit le mot “paix” dans 32 langues, est tel qu’il existe un danger réel.

Le couple Halter ne sauraient se résoudre à voir ce symbole de paix disparaître. Conscients que les entreprises donatrices privées ne peuvent tenir l‘édifice à bout de bras, Marek Halter, l‘écrivain et époux de Clara Halter, se tourne désormais vers le grand public. Il a lancé une campagne de financement participatif afin de restaurer le Mur de la Paix avant le mois de mai. “15 000 personnes qui enverraient chacune 5 € et le Mur pour la Paix serait sauvé !” a ainsi lancé Marek Halter.

Il a depuis reçu le soutien de nombreuses personnalités, dont Bertrand Delanoë, ancien maire de Paris, Yann Arthus-Bertrand, Bernard Kouchner, Jean Nouvel, Pierre Bergé ou encore Gad Elmaleh pour n’en citer que quelques-uns.

Installé il y a plus de 16 ans pour une durée temporaire, le Mur de la Paix est régulièrement l’objet de dégradations diverses (tags racistes, verre brisé…). Il est aussi au coeur d’une bataille judiciaire avec la mairie du 7è arrondissement, où il est installé, qui souhaiterait le voir démonté.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Au revoir Mandima