DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un patch pour les diabétiques


science

Un patch pour les diabétiques

En partenariat avec

C’est un petit objet qui pourrait un jour beaucoup simplifié la vie des diabétiques. La plupart des diabétiques doivent chaque jour répéter le même processus pour mesurer leur glycémie après avoir prélevé une goutte de sang au bout du doigt.

Un jour, ce patch, qui est en phase de développement, pourrait permettre de supprimer toute la procédure et d‘être à lui seul capable de prendre toutes les mesures nécessaires aux diabétiques.

Kim Dae-Hyeong, un professeur de chimie et d’ingénierie biologique à l'Université de Séoul, explique de quoi il s’agit.

“Les diabétiques n’aiment pas mesurer leur taux de sucre et se faire une piqûre d’insuline en public, cela rend le traitement difficile. Certaines choses que les diabétiques devraient faire quotidiennement ne sont faites que tous les quinze jours… Cette technologie est indolore, invisible pour les autres et ce n’est donc pas stressant.”

L’idée du patch est que des capteurs enregistrent plusieurs informations capitales, comme la température et le taux de glycémie du patient, avant de les transmettre à son smart phone, qui lui se charge des calculs.

Reste encore pour les chercheurs à tout mettre en place. Kim Dae-Hyeong :

“Je crois que les patchs pour diabétiques peuvent rapidement être distribués dès que le développement sera achevé et la production mise en place. reste encore pour les chercheurs à tout mettre en place. Il faut encore faire les tests cliniques et sur les animaux avant de procéder à une injection sur un homme. Je crois qu’il nous faudra encore 5 années de développement.”

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, le diabète touche 420 millions d’adultes et cause chaque année la mort d’un million et demi de malades.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

CERN : le LHC de nouveau en route