DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le président macédonien droit dans ses bottes malgré les critiques


Macedoine

Le président macédonien droit dans ses bottes malgré les critiques

L’ex-République yougoslave de Macédoine en pleine crise politique. Le pouvoir a annoncé des législatives anticipées qui se tiendront le 5 juin. Mais l’opposition lance un appel au boycott.

Dans les rues de la capitale Skopje, des milliers de personnes manifestent depuis mardi. Elles réclament des élections libres et protestent contre le président Ivanov, qui a blanchi par décret plus de 50 personnalités susceptibles d‘être impliquées dans un scandale d‘écoutes illégales et de corruption.

“Je pense que cette décision protège les intérêts de l‘État et je vous informe que je m’y tiendrai”, a affirmé le président Gjorge Ivanov.” Si un citoyen pense qu’il a été privé d’un de ses droits ou que je lui ai rendu une faveur mal intentionnée, il pourra défendre son innocence devant la cour. Personnellement, je ferai en sorte de soumettre une requête qui annulera toute décision qui serait prise à son encontre”.

Cela fait deux ans que Skopje est dans l’impasse politique. Pouvoir et opposition s’accusent mutuellement de corruption et le peuple demande maintenant des comptes. De nouvelles manifestations sont prévues devant le parlement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Retour à Palmyre