DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Protections des données : Microsoft contre-attaque


Etats-Unis

Protections des données : Microsoft contre-attaque

Après le bras de fer entre Apple et le FBI, c’est le géant informatique Microsoft qui relance la bataille pour la protection des données aux Etats-Unis.
Jeudi, Microsoft a décidé de poursuivre le gouvernement américain.

En cause : les mandats de perquisition délivrés par la justice pour consulter secrètement les e-mail des clients de Microsoft.
Des pratiques jugées contraires à la Constitution américaine par l’entreprise de Redmond.

2600 enquêtes secrètes

Microsoft demande à pouvoir prévenir ses clients – dans certaines conditions – quand ils sont surveillés, surtout lorsque leurs données sont stockées sur les fameux clouds. Des serveurs externes à l’entreprise.
Or le développement du cloud computing permet aux enquêteurs de surveiller ces données sans avoir besoin de prévenir Microsoft.

L’entreprise a révélé qu’en dix-huit mois 2600 enquêtes secrètes avaient ainsi permis de violer la confidentialité de ses clients.

Ce nouveau bras de fer intervient alors que l’entreprise Apple est aussi en conflit avec le grouvernement américain. Le FBI réclamait le débloquage d’un Iphone qui avait appartenu à un terroriste. Apple avait refusé. Mais le FBI avait gagné la bataille en parvenant à débloquer le téléphone grâce à l’aide d’une entreprise externe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Irak s'enfonce dans la crise politique