DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Elle pouvait tout chanter... sauf les notes"

Vous lisez:

"Elle pouvait tout chanter... sauf les notes"

Taille du texte Aa Aa

Décidément Florence Foster Jenkins inspire du monde ces temps-ci. En septembre dernier sortait par chez nous “Marguerite” de Xavier Giannoli et voici

Décidément Florence Foster Jenkins inspire du monde ces temps-ci. En septembre dernier sortait par chez nous “Marguerite” de Xavier Giannoli et voici que Stephen Frears s’y colle avec ce biopic sobrement intitulé “Florence Foster Jenkins”. Il s’agissait de cette excentrique New Yorkaise qui pouvait tout chanter “sauf les notes” comme l‘écrivit alors le New York Post.

Dans le rôle de celle qui se croyait soprano Meryl Streep : “Et bien j’ai essayé de chanter aussi bien qu’elle… Ce qui est merveilleux avec elle c’est qu’elle a été très proche d’avoir du talent. Mais quand ce talent a disparu c’est à ce moment là qu’elle a connu la gloire et que ça a été drôle. Mais c‘était cette volonté d’avoir du talent qui pour moi était très intéressante et aussi très amusante à faire.”

Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie…

Il est interprété par Hugh Grant : “Toute sa raison d‘être dans sa vie c‘était de l’aimer et de la protéger. Mais comme dans tout amour il y a une part d‘égoïsme. Sans elle il n’est rien, juste un comédien raté. Et donc il s’accroche à ce petit monde un peu fou qu’ils ont créé. Sinon il n’est rien.”

“Florence Foster Jenkins” sortira en France en juillet prochain.