DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grâce à la science, l'arc de triomphe de Palmyre ressuscité à Londres

La revanche de la science sur l’obscurantisme. Mardi le maire de Londres a inauguré une réplique en pierre d’Egypte du célèbre arc de triomphe de

Vous lisez:

Grâce à la science, l'arc de triomphe de Palmyre ressuscité à Londres

Taille du texte Aa Aa

La revanche de la science sur l’obscurantisme. Mardi le maire de Londres a inauguré une réplique en pierre d’Egypte du célèbre arc de triomphe de Palmyre. Un monument détruit par Daesh le 5 octobre dernier.
A partir de photos du site et d’images de synthèse, des architectes ont réussi à le remodéliser grâce à une imprimante 3D.

“Il fallait montrer notre défiance à l‘égard de ces gens sans culture, ces maniaques nihilistes qui ont démoli cette ville”, explique Boris Johnson, le maire de Londres. “Ce truc tenait debout depuis 2000 ans malgré tous les envahisseurs qui ont occupé cette partie du monde. Or ni Alexandre le Grand, ni les Romains, ni les chrétiens ou les musulmans, pas un seul n’a jamais pensé à détruire ça à part Daesh, ce soit disant Etat islamique”.

Cette copie de six mètres de hauteur n’est qu’une version réduite du monument original dont il ne reste que les deux colonnes porteuses.

Cette copie n’a toutefois “rien à voir avec la réalité même si c’est bien que cette arche soit là et qu’on parle de Palmyre”, a précisé Margot Wright, une archéologue présente à l’inauguration. “J’y suis déjà allée avant les destructions et c’est déchirant de voir ce qui s’est passé. C’est vraiment de l’ignorance pure.”

La copie de l’arc de triomphe restera à Trafalgar Square jusqu‘à jeudi avant d‘être exposée à Dubaï et à New York.
Ce projet n’est qu’une première étape : face à la folie destructrice de Daesh, d’autres monuments détruits ou endommagés pourraient eux aussi être reconstruits.

Un pied de nez aux soldats de Daesh.