DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UE: la question des visas pour les turcs examinée début mai

Vous lisez:

UE: la question des visas pour les turcs examinée début mai

Taille du texte Aa Aa

Cela doit être une des contreparties de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie sur les migrants.
Exit les visas pour les citoyens turcs se rendant dans un pays de l’UE.

Mais son application se révèle compliquée;
Ankara devrait remplir 72 critères notamment en matière de droits fondamentaux ou de sécurité des documents…Les autorités turques mettent désormais la pression. Elles ont menacé de ne plus appliquer l’accord si cette promesse clé n‘était pas tenue d’ici la fin juin. “L’UE a plus besoin de la Turquie que la Turquie n’a besoin de l’UE”, a mis en garde mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan. De son côté Bruxelles accélère la cadence.

_“La commission présentera son troisième programme de libéralisation des visas pour la Turquie le 4 mai. Mais nous devons rester en alerte et surveiller le processus de près, en particulier quand il s’agit de garantir les droits d’une façon appropriée pour les plus vulnérables, à savoir les femmes et les enfants”_a expliqué en conférence de presse Dimitris Avramopoulos, commissaire européen aux affaires intérieures.

Selon de nombreux observateurs peu de chances que Turquie parvienne à remplir les 72 conditions d’ici début mai.
Dans tous les cas la décision finale sera prise par le Conseil de l’Union européenne et le Parlement.
Pour rappel, l’accord entre l’Union et la Turquie prévoit que tous les migrants arrivant désormais en Grèce soit renvoyés en Turquie. En échange, un Syrien sera accepté en Europe de façon légale.
Une politique qui a permis de réduire le nombre de migrants en Grèce: 8300 sont arrivés sur les îles grecques depuis le 20 mars.
Mais la route via la Libye et l’Italie est, elle, de plus en plus fréquentée. Mercredi, le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés a rapporté le naufrage d’un bateau dans cette zone ayant fait jusqu‘à 500 morts selon les rescapés.