DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des journalistes et des universitaires jugés en Turquie, une nouvelle menace pour la liberté d'expression

Une manifestation de soutien à deux journalistes turques accusés d’“espionnage” s’est déroulée à Istanbul. La troisième audience de leur procès a eu

Vous lisez:

Des journalistes et des universitaires jugés en Turquie, une nouvelle menace pour la liberté d'expression

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation de soutien à deux journalistes turques accusés d’“espionnage” s’est déroulée à Istanbul. La troisième audience de leur procès a eu lieu à huis clos ce vendredi. Hasard du calendrier, quatre universitaires turcs accusés, eux, de “propagande terroriste” ont également été appelés à la barre. Deux affaires différentes, mais qui ont en commun de raviver les critiques déjà vives sur les atteintes à la liberté d’expression en Turquie.

“Les journalistes Can Dündar et Erdem Gül sont jugés pour avoir révélé les crimes de guerre de l’AKP et du gouvernement. Ils sont jugés parce qu’ils sont des journalistes respectables capables de dévoiler des faits. Voilà pourquoi nous avons lancé un appel aux étudiants, pour dire que la vérité ne peut pas être réduite au silence et qu’elle ne capitulera pas”, dit un manifestant.

Can Dündar et Erdem Gül, respectivement rédacteur en chef et chef du bureau d’Ankara du journal Cumhuriyet sont jugés pour avoir diffusé un article et une vidéo faisaient état de livraisons d’armes par des camions des services de renseignements turcs (MIT) à des rebelles islamistes en Syrie en janvier 2014. Ils risquent la prison à vie.