DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moteurs truqués : Berlin épingle 16 constructeurs


entreprises

Moteurs truqués : Berlin épingle 16 constructeurs

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le scandale aux émissions polluantes n’en finit plus de faire des vagues. Une enquête menée en Allemagne sur tous les modèles diesel a épinglé pas moins de 16 constructeurs automobiles, dont Renault, Nissan, Fiat et cinq marques allemandes pour tricherie.

Audi, Porsche, Volkswagen utilitaires, Opel et Mercedes se sont engagés auprès du Ministre allemand des transports, Alexander Dobrindt, à rappeler les véhicules concernés. “Ces constructeurs vont volontairement procéder à des rappels pour des remises aux normes. Ces rappels porteront sur un total de 630.000 véhicules produits à travers toute l’Europe,“ a-t-il confirmé.

Ce vendredi, Volkswagen a publié sa “première perte annuelle’:http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/scandale-du-diesel-volkswagen-enregistre-une-perte-historique-en-2015-22-04-2016-2034291_683.php en plus de 20 ans. Ses comptes ont plongé dans le rouge à hauteur d’1,6 milliard d’euros en 2015, plombés par une lourde charge provisionnée pour faire face aux conséquences du scandale des moteurs truqués. 11 millions de ses véhicules sont affectés. “L’impact négatif du scandale sur les résultats opérationnels de la compagnie s‘élèvera à 16,2 milliards d’euros,“ a précisé Matthias Müller, le PDG du groupe.

Un chiffrage rendu possible par l’accord de principe trouvé avec les autorités américaines pour éviter un procès aux Etats-Unis. Volkswagen y est toujours sous le coup d’une enquête pénale et risque des poursuites de particuliers.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Emissions polluantes : Daimler inquiété aux Etats-Unis