DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Luxleaks : ouverture du procès des lanceurs d'alerte au Luxembourg


Luxembourg

Luxleaks : ouverture du procès des lanceurs d'alerte au Luxembourg

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Comparaissant pour vol, blanchiment, accès frauduleux à un système informatique, violation du secret des affaires et du secret professionnel, le français Antoine Deltour, ancien employé du cabinet d’audit PwC, risque jusqu‘à dix ans de prison. Le journaliste Edouard Perrin est lui aussi jugé.

“Les lanceurs d’alerte jouent un rôle essentiel pour dénoncer la corruption et les abus de pouvoir à travers le monde. Ce qu’a fait Deltour relève clairement de l’intérêt public, mettant au jour des accords fiscaux secrets que le Luxembourg a conclu avec de grands groupes internationaux”, affirme Carl Dolan, directeur du bureau européen de Transparency International.

Le scandale a été révélé par l‘émission française “Cash Investigation”, mais l’affaire n‘éclate au grand jour qu’en 2014 avec la publication des documents par le Consortium international des journalistes d’investigation (l’ICIJ, aussi à l’origine des révélations sur les “Panama Papers”). Elle éclabousse jusqu‘à l’ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, entre-temps devenu président de la Commission européenne.

En réaction, le Parlement européen a adopté une directive imposant aux états de s’échanger désormais les informations sur ces accords de complaisance.

Un an plus tard, le même Parlement remet à Antoine Deltour le prix du citoyen européen.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Brève manifestation en Egypte d'opposants au président al-Sissi