DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'affaire des "Luxleaks" dans le prétoire


Luxembourg

L'affaire des "Luxleaks" dans le prétoire

Ce mardi s’ouvre au tribunal correctionnel de Luxembourg le procès de trois Français, présentés comme les lanceurs d’alerte des “Luxleaks”.

Comparaissent notamment Antoine Deltour, un ex employé du cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) accusé d’avoir organisé la fuite de milliers de documents fiscaux, et Edouard Perrin, un journaliste qui a révélé sur France 2 les pratiques de certaines multinationales établies au Luxembourg.

L’un des avocats d’Antoine Deltour, Me Philippe Penning, indique la stratégie de la défense :

“Premièrement, Antoine Deltour n’a pas prémédité son coup à l’avance pour voler les rulings (les relevés fiscaux), et ensuite, il n’a pas non plus le jour de son départ fait une recherche ciblée sur les rulings, il les a trouvés en cherchant des documents de formation”.

Antoine Deltour avait eu accès à ces informations fiscales sur la banque de données de son employeur et les avait copiées avant son départ de l’entreprise en 2010. Le cabinet PwC avait déposé une plainte en juin 2012.

Ces documents montrent notamment les accords entre l’administration luxembourgeoises et certaines firmes, telles que Apple, Ikea et Pepsi, pour économiser des milliards de dollars d’impôts.

L’initiative d’Antoine Deltour a été saluée par un collectif d’une vingtaine d’ONG. Parmi les militants, venus lui exprimer leur soutien à l’ouverture du procès François Thierry explique qu’ “aujourd’hui, les citoyens veulent plus de justice fiscale. Ils ne veulent plus que les plus riches, les plus fortunés, les plus grosses entreprises trouvent le moyen d‘échapper à la contribution de tous.”

Trois eurodéputés Verts ont également annoncé leur présence devant le tribunal de Luxembourg, des opposants à la directive sur “le secret des affaires”, adoptée il y a une dizaine de jours par le Parlement européen.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Papouasie-Nouvelle Guinée : un camp australien de migrants jugé illégal