DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La police kényane empêche l'opposition d'envahir les locaux de la commission électorale


Kenya

La police kényane empêche l'opposition d'envahir les locaux de la commission électorale

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Au Kénya, l’opposition, emmenée par ses leaders, a organisé une grande marche pour réclamer la dissolution de la commission électorale avant la présidentielle de 2017.

L’ancien Premier ministre Raila Odinga avait perdu le scrutin en 2013 face à Uhuru Kenyatta, et dénoncé de nombreuses irrégularités. Ses partisans voulaient envahir les locaux de la commission.

“Nous ne sommes pas en train de renverser le gouvernement, nous disons que cette institution est pourrie est qu’elle doit partir. Que cela leur plaise ou non, ce n’est que le début de notre stratégie”, affirme Bonny Khalwale, sénateur de l’opposition.

La police a repoussé les manifestants, tirant des coups de semonce et faisant usage de gaz lacrymogènes. Raila Odinga a été évacué par son service de sécurité dès le début de l’intervention policière.

L’opposition reproche notamment à la Commission d’avoir rejeté une pétition visant à organiser un référendum sur la Constitution.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Début des commémorations de Tchernobyl à 0h23, heure de l'explosion