DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tchernobyl : 30 ans après, les multiples hommages aux victimes


Ukraine

Tchernobyl : 30 ans après, les multiples hommages aux victimes

A Kiev, la capitale ukrainienne, et à Tchernobyl, des survivants ayant travaillé sur le site de la pire catastrophe nucléaire de l’Histoire, ont participé à des cérémonies du souvenir.

Le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl explosait au cours d’un test de sûreté, libérant un nuage radioactif qui allait toucher quasiment toute l’Europe. 600.000 liquidateurs furent dépêchés sur place pour isoler le réacteur et nettoyer les alentours. Le président ukrainien Petro Porochenko a remis à certains d’entre eux une médaille et n’a pas manqué de contester le bilan officiel du comité scientifique de l’ONU qui fait état d’une trentaine de morts seulement.

“La médecine et les statistiques ne permettent pas de donner le nombre exact de victimes. Mais les pertes de vies humaines, directes ou indirectes, le nombre de personnes ayant péri ou étant tombées malades, s‘élève à des centaines de milliers”, a-t-il déclaré.

A Moscou, le patriarche Kirill a lui aussi rendu hommage aux liquidateurs, à sa manière. A l‘époque, les autorités soviétiques avaient d’abord tenté de cacher l’accident.

“Durant la guerre, les gens défendaient leur pays et ne se préoccupaient pas de leur propre vie. De la même manière, les héros de Tchernobyl ne se préoccupaient pas de leur santé. Ils sont allés à la rencontre de leur mort”, a-t-il dit.

L‘émotion et le recueillement ont aussi dominé la cérémonie à Slavutych, la ville construite après le drame pour accueillir une partie des quelques 350.000 personnes évacuées de ce qui constitue toujours une zone d’exclusion.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'affaire des "Luxleaks" dans le prétoire