DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un moteur dans le vélo = six ans de suspension

Femke Van den Driessche a écopé de six ans de suspension pour le premier cas avéré de “dopage mécanique”. La jeune Belge devra également s’acquitter

Vous lisez:

Un moteur dans le vélo = six ans de suspension

Taille du texte Aa Aa

Femke Van den Driessche a écopé de six ans de suspension pour le premier cas avéré de “dopage mécanique”.

La jeune Belge devra également s’acquitter d’une amende de 20.000 francs suisses, soit un peu plus de 18.000 euros.

Elle a été lourdement sanctionnée par l’Union cycliste internationale pour avoir utilisé un vélo équipé d’un moteur lors des championnats du monde de cyclo-cross en janvier dernier.

Championne d’Europe des moins de 23 ans, Femke Van den Driessche avait expliqué pour sa défense qu’elle avait pris par erreur le vélo de l’un de ses amis.

Sans même attendre le verdict de l’UCI, elle avait annoncé qu’elle mettait fin immédiatement à sa carrière.