DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Chine, un moine-robot pour propager le bouddhisme 4.0


hi-tech

En Chine, un moine-robot pour propager le bouddhisme 4.0

En partenariat avec

Ce robot s’appelle Xain’er, il mesure 60 centimètres et il est incollable sur le bouddhisme.

Prosélytisme 4.0

Il a été mis au point par des moines du temple de Longquan près de Pékin ainsi que par des experts en intelligence artificielle pour prêcher la bonne parole. Preuve que ce site millénaire est à la pointe du prosélytisme 4.0.

Car le robot est capable de répondre à une vingtaine de questions sur le bouddhisme, listées sur l‘écran tactile dont il est muni.
Il possède même un compte Weibo, l‘équivalent de Twitter en Chine.

“C’est le fruit de la réunion du bouddhisme et de la science. De cette manière, cela montre qu’ils ne sont ni en opposition, ni en contradiction mais, au contraire, que la science et le bouddhisme sont compatibles”, estime Maître Xianfan, son créateur.

Le robot a été mis au point en octobre 2015 et a depuis multiplié les conférences hi-tech à travers le pays. Il est désormais revenu méditer dans son temple, à la surprise des touristes et des fidèles.

La sagesse mise à jour

“Un temple, dans la culture traditionnelle, c’est un lieu très solennel. Donc le contraste est surprenant. Mais il est très mignon ce robot, c’est un contraste tout-à-fait charmant”, réagit Zhao Xian, une touriste de 29 ans.

Pour Michelle Yu, touriste et adepte du bouddhisme, “il est adorable et très mignon. Il va propager le bouddhisme auprès de davantage de personnes. Elles vont le trouver intéressant et elles voudront mieux comprendre ce qu’est le bouddhisme”.

Xain’er sera bientôt mis à jour. Il devrait ainsi développer de nouvelles fonctionnalités et répandre la sagesse bouddhiste dans le monde entier.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Petit souvenir en 3D