DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Venezuela : crise économique et risque d'explosion sociale

Alors que l'opposition rassemble des signatures pour un référendum de destitution du président, des mesures exceptionnelles sont prises pour économiser l'énergie.

Vous lisez:

Venezuela : crise économique et risque d'explosion sociale

Taille du texte Aa Aa

Le mécontentement social atteint un nouveau pic au Venezuela. Ces derniers jours à Maracaibo, la deuxième ville du pays, des habitants excédés par la crise économique, les pénuries et les coupures d‘électricité, s’en sont pris violemment à des petits commerces.

Dans le même temps, le mouvement de protestation anti-gouvernement mobilise : l’opposition a commencé à réunir des milliers de signatures pour l’organisation d’un référendum de destitution du président, Nicolas Maduro, qui a choisi d’afficher son mépris :

“Respectons-les, laissons-les faire, a déclaré le successeur d’Hugo Chavez. Je le répète, tout ce qu’ils préparent n’a aucune viabilité politique, la révolution va continuer et nous aurons ce président au moins jusqu’en 2018, avec toutes les grandes missions sociales. Ne gaspillons pas notre temps, laissons-les à leurs affaires”.

Le Venezuela est désormais au bord de l’explosion sociale : pour économiser l‘énergie et faute de ressources, les fonctionnaires ne travailleront plus désormais que deux jours par semaine, et toutes les écoles, collèges et lycées seront fermés le vendredi.

Déjà, les salaires des députés et des employés du Parlement ne sont plus versés. Et pour économiser encore un peu plus, un changement de fuseau horaire de trente minutes a même été décrété.