DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des antisémites au sein du Labour ?

Jeremy Corbyn a annoncé l’ouverture d’une enquête indépendante sur l’antisémitisme au sein du Labour Party, qui a suspendu cette semaine deux de ses

Vous lisez:

Des antisémites au sein du Labour ?

Taille du texte Aa Aa

Jeremy Corbyn a annoncé l’ouverture d’une enquête indépendante sur l’antisémitisme au sein du Labour Party, qui a suspendu cette semaine deux de ses membres pour des déclarations polémiques sur la Shoah et Israël.

Le leader des travaillistes britanniques est sous pression depuis l’exclusion du parti jeudi de l’ancien maire de Londres Ken Livingtone, suite à ses propos polémiques sur Hitler.

Ken Livingtone avait affirmé sur facebook que “l’année de son élection, Hitler soutenait le sionisme avant de devenir fou et de tuer six millions de Juifs”, pour prendre la défense d’une député travailliste exclue la veille pour des publications jugées antisémites

Ce samedi le chef de l’opposition travailliste israélienne Isaac Herzog a invité Jeremy Corbyn au mémorial de la Shoah à Jérusalem, se disant “choqué par les exemples d’antisémitisme de la part de hauts responsables du Labour Party”.

Ken Livingstone a refusé de s’excuser lors d’une émission de radio ce samedi : “si j’avais su que ça allait exploser et générer une telle perte de temps, je n’aurais pas mentionné Hitler (…) Je ne m’excuserai pas d’avoir dit la vérité”, a-t-il répondu au journaliste de LBC.

Des déclarations qui scandalisent dans son propre camp, à quelques jours d‘élections locales.

Pour sa défense Livingstone affirme que le Premier ministre d’Israël est d’accord avec lui, faisant référence à un discours prononcé par Benyamin Netanyahou devant le Congrès sioniste mondial en octobre dernier