Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Berlin s'attaque à Airbnb et consorts

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP, Reuters
Berlin s'attaque à Airbnb et consorts

<p>Berlin déclare la guerre à Airbnb et ses pairs pour protéger le marché locatif local. Conformément à une <a href="http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/location/20160429.OBS9532/airbnb-c-est-fini-berlin-emploie-la-maniere-forte.html">loi votée en 2014</a> par la municipalité, il est désormais interdit aux particuliers de louer l’intégralité d’un appartement à des touristes via les plate-formes internet. Tout contrevenant risque une amende de 100.000 euros.</p> <p>Avec plus de 30 millions de nuités en 2015, la capitale allemande est une des villes les plus touristiques d’Europe. Le développement de Airbnb, Wimdu et 9Flats nuit à l’industrie hôtelière locale et a conduit à une pénurie de logements à louer pour les Berlinois, entraînant une hausse des prix.</p> <p>La ville fait par ailleurs appel au civisme des habitants, les invitant à dénoncer anonymement tout appartement suspect sur un site internet dédié.</p>