DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlin s'attaque à Airbnb et consorts


entreprises

Berlin s'attaque à Airbnb et consorts

Berlin déclare la guerre à Airbnb et ses pairs pour protéger le marché locatif local. Conformément à une loi votée en 2014 par la municipalité, il est désormais interdit aux particuliers de louer l’intégralité d’un appartement à des touristes via les plate-formes internet. Tout contrevenant risque une amende de 100.000 euros.

Avec plus de 30 millions de nuités en 2015, la capitale allemande est une des villes les plus touristiques d’Europe. Le développement de Airbnb, Wimdu et 9Flats nuit à l’industrie hôtelière locale et a conduit à une pénurie de logements à louer pour les Berlinois, entraînant une hausse des prix.

La ville fait par ailleurs appel au civisme des habitants, les invitant à dénoncer anonymement tout appartement suspect sur un site internet dédié.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Crédit Suisse : la direction critiquée, mais reconduite