DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Corner : le sacre de Leicester

Bienvenue dans The Corner. Leicester a souffert entre dimanche et lundi, mais le résultat en valait la peine. Les Foxes sont champions d’Angleterre

Vous lisez:

The Corner : le sacre de Leicester

Taille du texte Aa Aa

Bienvenue dans The Corner. Leicester a souffert entre dimanche et lundi, mais le résultat en valait la peine. Les Foxes sont champions d’Angleterre pour la première fois de leur histoire. Ils n’ont pas célébré ce titre sur le terrain, mais sur leur canapé en regardant Chelsea – Tottenham à la télévision. Peu importe, Claudio Ranieri et ses joueurs ont conclu en beauté leur fantastique conte de fées.

Il n’y a sans doute pas de plus bel endroit que le “théâtre des rêves”, le surnom donné au stade d’Old Trafford, pour vivre un pareil dénouement. Malgré l’ouverture du score de Manchester United, grâce à l’attaquant de l‘équipe de France Anthony Martial, Leicester y obtient le match nul un partout. Jamie Vardy suspendu, le héros du jour pour les Foxes se nomme Wes Morgan qui égalise d’une tête piquée dès la 17e minute.

Un but salué comme il se doit dans les Midlands et à Bangkok, puisque le propriétaire du club n’est autre qu’un milliardaire thaïlandais.

Avec ce résultat, Leicester comptait huit points son avance sur Tottenham qui se déplaçait ce lundi sur la pelouse de Chelsea. Une rencontre que n’a pas pu regarder Claudio Ranieri, comme il l’avait confié aux journalistes.

Claudio Ranieri : Je dois rentrer en Italie dès la fin de cette conférence de presse, et je serais dans l’avion du retour pendant le match. Donc je vais être le dernier homme au Royaume-Uni à connaître le résultat ! Mais je veux absolument voir ma mère. Elle a 96 ans et j’ai envie de déjeuner avec elle.

La presse anglaise évoque cette anecdote et se montre dithyrambique envers Claudio Ranieri, passé notamment par le Napoli, la Fiorentina, Valence, la Juve, la Roma, l’Inter et Monaco avant d’arriver dans les Midlands en juillet dernier.

Heureusement qu’il n’a pas suivi le derby londonien entre Chelsea et Tottenham, il aurait pu avoir une crise cardiaque vu le scénario de la rencontre. Les Spurs mènent 2-0 à la mi-temps après des buts d’Harry Kane et Heung-Min Son, mais les Blues arrachent le nul deux partout grâce à Gary Cahill et Eden Hazard, offrant le titre sur un plateau à Leicester qui ne peut plus mathématiquement être rejoint par Tottenham.

Coté à 5000/1 en début de saison, Leicester a donc déjoué tous les pronostics pour succéder au palmarès à Chelsea. Entre les deux clubs, rien de commun, et surtout pas le budget puisque les Blues avaient dépensé plus de 230 millions d’euros pour bâtir leur onze de départ quand celui des Foxes n’a coûté que 32 millions !

Saison de rêve pour Ranieri, Vardy, Mahrez et Morgan

Notre rubrique Up & Down est consacrée aujourd’hui aux principaux acteurs qui ont animé la saison en Premier League. Voyons de qui il s’agit.

A 64 ans, Claudio Ranieri décroche enfin un titre de champion en première division. L’entraîneur italien a d’autant plus de mérite qu’il y parvient avec une équipe qui l’an passé avait évité de peu la relégation.

Ce titre, Leicester le doit en grande partie à son duo offensif composé de Jamie Vardy et Riyad Mahrez. Le premier a marqué 22 buts et les journalistes l’ont élu meilleur joueur de l’année. Le second a fait trembler 17 fois les filets et a été désigné meilleur joueur de l’année par ses pairs.

Chapeau aussi au défenseur central et capitaine des Foxes, Wes Morgan. Après Gary Pallister avec Manchester United et John Terry avec Chelsea, le Jamaïcain est en passe de devenir le troisième joueur à gagner la Premier League en ayant disputé l’intégralité de toutes les rencontres.

L’entraîneur argentin Mauricio Pochettino ne conduira pas Tottenham à son premier sacre en championnat depuis 1961, mais la deuxième place est plus que jamais d’actualité. Ce serait tout simplement le meilleur classement des Spurs depuis 53 ans !

On parie ?

Cette semaine, nous allons essayer de deviner quels seront les deux clubs qui s’affronteront à San Siro le 28 mai pour soulever la “Coupe aux grandes oreilles”. L’Atlético Madrid part avec un léger avantage sur le Bayern et c’est très ouvert entre le Real Madrid et Manchester City. Voici nos pronostics. Envoyez-nous les vôtres. Vous connaissez le hashtag : #TheCornerScores.

Demi-finales retour de la Ligue des champions :
Bayern Munich 2-1 Atlético Madrid
Real Madrid 3-2 Manchester City

La folie Leicester

Terminons ce numéro spécial du Corner consacré aux nouveaux rois d’Angleterre avec quelques vidéos amusantes trouvées sur internet et mises en ligne pour célébrer cette incroyable saison. The Corner sera de retour lundi prochain pour évoquer d’autres champions en Europe. Ne le manquez pas !