Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Cisjordanie : un Palestinien tué par des soldats israéliens

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Cisjordanie : un Palestinien tué par des soldats israéliens

<p>Un Palestinien a été tué mardi soir près de Ramallah en Cisjordanie et trois soldats israéliens ont été blessés. C’est le bilan du dernier accrochage survenu dans la région.<br /> Selon l’armé israélienne, un Palestinien de 36 ans a été abattu alors qu’il venait de percuter des soldats avec son véhicule à un poste de contrôle.<br /> Ce tir a provoqué de nouvelles tensions obligeant l’armée israélienne a déployer d’important moyens sur place. <br /> Deux des soldats blessés n’ont été que légèrement atteints. Ce n’est pas le cas du troisième soldat qui a dû être évacué par hélicoptère avant d‘être hospitalisé à Jérusalem.<br /> Les violences entre Israéliens et Palestiniens ont fait plus de 200 morts depuis le 1er octobre.</p> <h3>Un Israélien condamné à perpétuité</h3> <p>La journée de mardi a été également marquée par la condamnation d’un Israélien de 31 ans à la prison à vie. En 2014, (Yosef Haim Ben David,) l’homme avait kidnappé et tué Mohammed Abou Khdeir un adolescent palestinien de 16 ans qui avait péri brûlé vif. Un crime qui avait contribué à une l’une des plus violentes escalades miltiaires à <a href="http://fr.euronews.com/2014/09/05/combien-coutera-la-reconstruction-de-gaza-/">Gaza</a>. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Deux Israéliens reconnus coupables du meurtre de Mohammed Abou Khdeir <a href="https://t.co/YVO3KTfXTX">https://t.co/YVO3KTfXTX</a> <a href="https://t.co/WBOQ5YNtdY">pic.twitter.com/WBOQ5YNtdY</a></p>— MiddleEastEyeFr (@MiddleEastEyeFr) <a href="https://twitter.com/MiddleEastEyeFr/status/671302737213132801">30 novembre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le verdict était très attendu. Des proches de la victime ont laissé éclaté leur colère. Ils réclamaient la peine de mort alors qu’elle est abolie pour les meurtres depuis 1954.</p> <p>Avec deux autres comparses, l’accusé avait déclaré après son arrestation avoir voulu venger l’assassinat, trois semaines auparavant, de trois adolescents israéliens enlevés en Cisjordanie occupée.</p> <p><em>Avec <span class="caps">AFP</span> et Reuters</em></p>