DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rupture d'un barrage minier au Brésil : la justice réclame 37,5 milliards d'euros

Les poursuites visent la compagnie minière brésilienne Samarco et ses deux propriétaires : le Brésilien Vale et l'Anglo-australien BHP Billiton.

Vous lisez:

Rupture d'un barrage minier au Brésil : la justice réclame 37,5 milliards d'euros

Taille du texte Aa Aa

Où l’on reparle de la rupture du barrage de déchets miniers de Mariana dans le sud-est du Brésil. La justice réclame 37 milliards et demi d’euros à la compagnie minière brésilienne Samarco et à ses deux propriétaires, le Brésilien Vale et l’Anglo-australien BHP Billiton, pour réparer les dommages humains, économiques et environnementaux causés par la catastrophe du 5 novembre dernier.

La rupture du barrage avait libéré une gigantesque coulée de boue qui avait submergé un village, faisant 19 morts, et avait pollué le fleuve Rio Doce sur 650 kilomètres jusqu‘à l’Océan Atlantique. Des milliers d’animaux avaient été tués et des forêts protégées dévastées.

En mars, le gouvernement brésilien avait convenu d’un plan de réparation sur 15 ans de 21 milliards d’euros avec Samarco et ses propriétaires, un montant jugé très insuffisant par la justice.