DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : la bataille d'Alep redouble de violence


Syrie

Syrie : la bataille d'Alep redouble de violence

Toujours pas de cessez-le-feu en vue à Alep, la deuxième ville syrienne, théâtre actuellement des combats “les plus violents depuis plus d’un an”, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Ces combats ont fait encore hier de nombreuses victimes, dans les deux camps : des roquettes ont frappé des quartiers tenus par le gouvernement, notamment un hôpital, alors que zones rebelles ont encore essuyé des bombardements.

Malgré la guerre, de nombreux habitants préfèrent rester. “Personne dans le monde, que ce soit Assad, les Etats-Unis ou la Russie, nous fera partir d’Alep, dit cet homme. Nous resterons ici, malgré Assad. C’est un chien comme tous ceux qui sont avec lui.’‘

Au siège des Nations Unies, à New York, la présidente de Médecins Sans Frontières a vivement condamné le bombardement des hôpitaux. ‘Aujourd’hui, nous avons besoin d’actions pour empêcher ces attaques, pas seulement de voter et d’adopter des résolutions’‘, a déclaré Joanne Liu.

Une résolution en ce sens a été adoptée à l’unanimité par le Conseil de sécurité. Elle réaffirme que les personnels de santé et les installations médicales doivent impérativement être protégés lors des conflits.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Turcs pourraient bientôt pouvoir circuler en Europe sans visa