Syrie : la bataille d'Alep redouble de violence

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy
Syrie : la bataille d'Alep redouble de violence

<p>Toujours pas de cessez-le-feu en vue à Alep, la deuxième ville syrienne, théâtre actuellement des combats “les plus violents depuis plus d’un an”, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (<span class="caps">OSDH</span>). Ces combats ont fait encore hier de nombreuses victimes, dans les deux camps : des roquettes ont frappé des quartiers tenus par le gouvernement, notamment un hôpital, alors que zones rebelles ont encore essuyé des bombardements.</p> <p>Malgré la guerre, de nombreux habitants préfèrent rester. “Personne dans le monde, que ce soit Assad, les Etats-Unis ou la Russie, nous fera partir d’Alep, dit cet homme. Nous resterons ici, malgré Assad. C’est un chien comme tous ceux qui sont avec lui.’‘</p> <p>Au siège des Nations Unies, à New York, la présidente de Médecins Sans Frontières a vivement condamné le bombardement des hôpitaux. ‘Aujourd’hui, nous avons besoin d’actions pour empêcher ces attaques, pas seulement de voter et d’adopter des résolutions’‘, a déclaré Joanne Liu.</p> <p>Une résolution en ce sens a été adoptée à l’unanimité par le Conseil de sécurité. Elle réaffirme que les personnels de santé et les installations médicales doivent impérativement être protégés lors des conflits.</p>