DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Uber débauche l'ex-numéro 2 de la Commission européenne


Business

Uber débauche l'ex-numéro 2 de la Commission européenne

Le très controversé Uber s’entoure de conseillers en politique publique. Parmi eux : Neelie Kroes, ex-vice-présidente de la Commission européennes où elle a été en charge de la concurrence et des nouvelles technologies.

Le service américain de réservation de voitures avec chauffeurs a également débauché l’ancien secrétaire américain aux Transports, Ray Lahood, mais aussi un ex-premier ministre péruvien, une princesse saoudienne et l’ex-président de l’Autorité de la concurrence australienne.

Leur mission : aider Uber à surmonter les réticences nationales à son modèle de développement. Non cotée, la start-up à l’ascension fulgurante est valorisée à plus de 60 milliards de dollars. Son implantation déchaîne souvent la colère des taxis traditionnels qui l’accusent de concurrence déloyale. Le service a d’ailleurs été interdit dans plusieurs pays.