DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : la prison pour avoir révélé des livraisons d'armes aux djihadistes


Turquie

Turquie : la prison pour avoir révélé des livraisons d'armes aux djihadistes

Le journaliste d’opposition turc Can Dündar a été condamné à cinq ans et dix mois de prison juste après avoir échappé à une attaque à l’arme à feu.

Un homme de 40 ans, connu des services de police, a tiré sur le journaliste.

L’attaque a eu lieu devant le palais de justice d’Istanbul où Can Dündar et son collègue du quotidien Cumhuriyet Erdem Gül attendaient le verdict dans leur procès pour “divulgation de secret d’Etat”.

Can Dündar estime que l’atmosphère politique a rendu possible l’agression dont il a été victime.

“Je ne connais pas la presonne qui m’a attaqué, mais je sais très bien qui sont ceux qui m’ont désigné comme cible” a-t-il dit. “Il est normal qu’une telle chose arrive à un journaliste désigné comme une cible depuis des mois. J’espère que ceux ont fait de moi une cible en tireront les leçons.”

Can Dündar est le rédacteur en chef du quotidien Cumhuriyet. Il était jugé avec son collègue Erdem Gül qui lui a été condamné à cinq ans de prison. L’un et l’autre étaient poursuivis pour avoir révélé que le régime islamo conservateur du président Erdogan livrait des armes à des djihadistes en Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Corée-du-Nord a t-elle réussi un essai nucléaire?