DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un concert symbole dans la cité martyre de Palmyre


Syrie

Un concert symbole dans la cité martyre de Palmyre

Un cadre exceptionnel pour un concert peu commun. La cité antique de Palmyre en Syrie a été le théâtre ce jeudi soir d’un concert, un peu plus d’un mois après la libération de la ville des mains de l’organisation Etat islamique.
Un événement organisé par le ministère russe de la défense. Nombreux étaient les militaires russes à assister au concert.

“Nous pensons que Palmyre aurait pu être sauvée, explique le directeur du musée de l’Ermitage de Saint-Petersbourg Mikhail Piotrovsky. Voyez sa situation géographique : l’avance des Américains et des alliés était telle que beaucoup d’objets d’art auraient pu être déplacés. Ceux qui approchaient de Palmyre auraient pu être bombardés facilement. Mais ils ne l’ont pas été. Nos gars n’y étaient pas encore.”

L’orchestre du théâtre Mariinski de Saint-Petersbourg a interprété “Quadrille”, une oeuvre de Rodion Chtchedrine.
Le musée de l’Ermitage de la même ville fait partie des institutions qui se sont engagées à reconstruire Palmyre telle qu’elle était avant les destructions de Daesh.

“Un concert symphonique dans l’amphithéâtre de Palmyre: il y a encore peu de temps, cela aurait été impensable, la cité antique ayant été jusqu‘à il y a peu sous le contrôle du groupe Etat islamique, rapporte notre envoyé spécial Denis Loctier. Beaucoup de ses monuments ont été détruits. Ce soir, la musique de l’orchestre dirigé par Valery Gergiyev appelle les nations à la solidarité pour restaurer Palmyre.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Elections en Ecosse et au Pays de Galles : les travaillistes perdraient du terrain