DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bosnie : l'inauguration d'une mosquée détruite pendant la guerre civile comme symbole de paix


Bosnie-Herzégovine

Bosnie : l'inauguration d'une mosquée détruite pendant la guerre civile comme symbole de paix

En Bosnie, la célèbre mosquée Ferhadija de Banja Luka du 16ème siècle, avait été dynamitée pendant la guerre civile, par des extrémistes serbes. Elle a été reconstruite, et inaugurée officiellement, en présence des responsables de toutes les confessions.

Dans cette cérémonie ils ont insisté sur un “nouveau début” pour les peuples de Bosnie, Serbes (orthodoxes), Bosniaques (musulmans) et Croates (catholiques).

La Turquie a financé une grande partie du chantier.

Bakir Izetbegovic, président de la présidence collégiale de la Bosnie-Herzégovine: “Comme des gens responsables, nous devons construire un avenir basé sur la confiance et le respect mutuel. Faisons de notre mieux pour nous comprendre, pour ne pas nous mettre en danger les uns des autres, mais pour apprendre les uns des autres avec de la bonne volonté, du respect et en toute honnêteté.”

La mosquée Ferhadija est l’un des principaux lieux de culte des musulmans de Bosnie, l’une des seize mosquées détruites pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine, un conflit qui a fait près de 100.000 morts. Quinze mosquées ont à ce jour été reconstruites.

Un important dispositif policier était déployé lors de la cérémonie. Car en 2001, une cérémonie marquant le début de la reconstruction avait donné lieu à des émeutes antimusulmanes, provoquées par des extrémistes serbes, qui avaient fait un mort et une trentaine de blessés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violente manifestation en Italie contre le mur anti-migrants de l'Autriche