DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du nord : non-prolifération nucléaire et normalisation des relations


Corée du Nord

Corée du nord : non-prolifération nucléaire et normalisation des relations

Une salle comble pour le Congrès exceptionnel du parti unique nord-coréen et un seul orateur Kim Jong-Un.
Il a été beaucoup question du nucléaire et le maître de Pyongyang semble avoir cherché à rassurer la communauté internationale, lui qui s‘était félicité vendredi à l’ouverture du Congrès, d’un premier test réussi d’une bombe H en janvier dernier.

Cette fois, Kim Jong-Un promet que son pays “remplira fidèlement” ses engagements de non-prolifération et fera pression pour une dénucléarisation mondiale. Si la Corée du Nord ne subit pas d’attaque nucléaire dit-il, alors Pyongyang n’utilisera pas l’arme atomique.

“Comme puissance nucléaire responsable, notre république n’utilisera pas une arme nucléaire sans que sa souveraineté ne soit violée par des forces hostiles et agressives avec des bombes atomiques”,
a-t-il dit selon l’agence officielle KCNA.

Le jeune leader souhaite également améliorer et normaliser les relations avec les nations qui ont pu être “hostiles”, comprenez Séoul ou Washington. Une main tendue sans précédent.
Rien ne dit néanmoins à ce stade que la Corée du Nord serait prête, en échange de négociations, à renoncer à ses programmes nucléaires interdits.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : huit policiers tués dans l'attaque de leur minibus