DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendie de Fort McMurray : le ciel offre un peu de répit

Un peu de pluie et des températures plus douces freinent la progression des flammes dans la région de Fort McMurray. En neuf jours, cet incendie a ravagé l'équivalent de quinze fois la taille d'un

Vous lisez:

Incendie de Fort McMurray : le ciel offre un peu de répit

Taille du texte Aa Aa

Au Canada, les pompiers luttent toujours d’arrache-pied contre le gigantesque incendie de forêt qui ravage la région de Fort McMurray, dans l’Alberta. Mais ils sont aidés désormais par le ciel : un peu de pluie et des températures plus douces, proches de dix degrés, freinent la progression des flammes.

En neuf jours, cet incendie, a ravagé l‘équivalent de quinze fois la taille d’une ville comme Paris et menace désormais la province de Saskatchewan.

Des images satellites témoignent de l’ampleur de la catastrophe, qui frappe la capitale canadienne des sables bitumineux, même si les installations pétrolières ont pour l’heure été épargnées et que la menace recule. L’impact économique, lié à la baisse de la production d’or noir, pourrait toutefois être considérable.

Le paysage est défiguré. Le feu a détruit des centaines d’habitations et forcé l‘évacuation de près de 100.000 personnes, qui ont trouvé refuge chez des proches ou dans des centres d’hébergement d’urgence.

*Vidéo impressionnante de l‘évacuation*