DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Fort McMurray, le feu sous contrôle dans une ville fantôme


Canada

A Fort McMurray, le feu sous contrôle dans une ville fantôme

Dans la région de Fort McMurray les feux sont toujours actifs mais la ville est désormais à l’abri.
100 000 personnes avaient été évacuées la semaine dernière alors que le feu s’approchait. 2000 maisons sont parties en fumée. Elles étaient, dans leur immense majorité, situées dans les faubourgs de la ville.
Le centre a lui été épargné, fruit d’une lutte de 12 heures de la part des pompiers.
Selon les autorités et la Première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, les équipes sont toujours à pied d’oeuvre afin d’empêcher aux “points” encore chauds de repartir.

Mesure de prudence: les autorités ont annoncé que les évacués ne pourront pas rentrer chez eux avant deux semaines.
“Dans deux semaines nous aurons une meilleure idée du moment où les résidents” pourront commencer à rentrer chez eux, a estimé Darby Allen, chef des pompiers de Fort McMurray.

Pour les habitants évacués depuis bientôt une semaine, la vie s’organise dans les 11 centres d’hébergement de la province, des résidences universitaires vacantes avec les congés d‘été, des campings ou même des caravanes sur des parkings, et ce à des centaines de kilomètres de Fort McMurray.

Eau, électricité, écoles, hôpital…Des pans entiers de la ville sont désormais à remettre en état.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Philippines: Rodrigo Duterte, le Trump asiatique, nouveau président du pays