DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Europe : se garer à Londres coûte seize fois plus cher qu'à Sofia

C'est le même casse-tête partout en Europe : se stationner en plein centre des grandes villes relève de la gageure pour les automobilistes.

Vous lisez:

Europe : se garer à Londres coûte seize fois plus cher qu'à Sofia

Taille du texte Aa Aa

C’est le même casse-tête partout en Europe : stationner en plein centre des grandes villes relève de la gageure pour les automobilistes.
Ces derniers ont souvent recours à la même option : les grands parkings, souterrains ou aériens. Implantés au cœur des villes pour désengorger les voiries, ils sont très prisés et les différences de prix sont considérables.

Euronews a étudié le prix moyen de ces places de stationnement. Nous avons relevé, sur leur site officiel, les tarifs des parkings les plus proches du centre ville, le centre ville entendu comme le cœur historique des villes. Par ailleurs, ces tarifs peuvent varier selon le lieu et le moment de la journée. Les prix présentés sont donc ceux les plus souvent pratiqués. Ces tendances ont été relevées en avril 2016.

8 €
l'heure de parking à Londres
0,50 €
l'heure de parking à Sofia & Bucarest

Une heure de stationnement dans une ville comme Paris revient environ à 4 €. Un chiffre qui peut sembler élevé comparé à des villes comme Varsovie (1,16 €) ou Berlin (2 €). Mais à Londres, il faut parfois compter jusqu’à plus de 8 € pour laisser sa voiture une heure, soit deux fois plus qu’à Paris. Les parkings suédois se classent aussi parmi les plus chers d’Europe avec des places à 7,65 € de l’heure.

A l’inverse, c’est à Varsovie (1,16 €) ou encore à Sofia et Bucarest (0,50 €) que l’on trouve les parkings les moins chers.

Enfin, la moyenne du prix du stationnement dans le centre des 32 villes européennes observées est de 3 € de l’heure.

Se garer… aussi cher que se loger ?

Il y a un mois à peine, la place de parking la plus chère de Londres s’est vendue 350 000 livres (445 600 €), selon le quotidien The Independent, soit plus d’une fois et demie le prix moyen d’une maison au Royaume-Uni. A l’achat, en Europe, trouver un toit pour sa voiture peut s’avérer aussi coûteux que pour soi-même.

Les différences de tarifs entre les parkings sont étroitement liées au niveau de vie de chaque ville. L’espace en ville est si rare que l’on constate notamment un lien entre le prix d’une place de parking et le prix du mètre carré dans les zones les plus centrales.
Sans surprise, Londres affiche le mètre carré urbain le plus cher d’Europe (25 264,09 €) ainsi que le stationnement le plus onéreux (8,11 € de l’heure).
A l’inverse, il faut dépenser seulement cinquante centimes d’euros en moyenne pour laisser sa voiture une heure dans le centre de Bucarest, ville où le prix du mètre carré est relativement bas (1 682 €).

Quelques exceptions sont toutefois à noter. C’est le cas de l’Espagne, avec Madrid et Barcelone, où le prix d’une heure de parking est très élevé (respectivement 4,89 € et 3,70 €) comparé au prix du mètre carré qui ne dépasse pas les 4 000 €. Il en va de même pour la Norvège où, à Oslo, le tarif d’une heure de stationnement n’est pas proportionnel au prix du mètre carré (6,40 € l’heure de stationnement et 6 286 € le mètre carré).

Un prix de l’essence qui a son importance

Une corrélation peut être observée entre le prix de l’heure de parking et celui du litre d’essence dans certains pays. A Sofia, où le prix du litre d’essence est actuellement le plus bas des villes européennes observées (0,921 €), le coût du stationnement est aussi le mois élevé (0,50 €). L’analyse inverse peut s’effectuer aux Pays-Bas. A Amsterdam, le prix de l’essence bat des records européens (1,546 € le litre d’essence de type sans plomb 95) et l’heure de stationnement avoisine les 5 €.
Visiblement, dans les villes où votre voiture vous génère le plus de frais d’essence, vous n’êtes pas plus épargnés par les prix du stationnement. Quelques villes font toutefois exceptions, telles Helsinki ou Lisbonne. Dans ces deux villes, l’essence coûte sensiblement le même prix mais l’heure de stationnement est deux fois plus chère dans capitale finlandaise que dans la capitale portugaise.

A ville engorgée, tarif de stationnement élevé

26 millions, c’est le nombre de places de parking disponibles en Europe (chiffre EuropeanParkings.eu), hors voirie. Dans les villes où des mesures strictes sont prises pour limiter le trafic automobile, le prix des parkings augmente considérablement. Si stationner en plein centre ville devient hors de prix à Londres – où la circulation en hyper centre est limitée – c’est pour générer cet effet dissuasif. Avec succès : les habitants ont tendance à moins utiliser leur véhicule personnel et à emprunter les transports en commun.
Barcelone a profondément revu sa politique de stationnement en 2013 (4% de baisse du stationnement en voirie disponible) et la priorité a été donnée aux 650 000 places hors voirie (parkings souterrains ou aériens). Cela a permis de diminuer les embouteillages en centre-ville dus aux voitures qui tournaient pour trouver une place et a permis de laisser plus d’espace aux piétons, aux vélos et aux transports publics. Le prix du stationnement pour une heure est d’environ 3,70 € et de 25 € pour toute une journée en 2016.

D’autres écarts sur le stationnement long

Quand il s’agit de stationner son véhicule pour la journée, voire au mois, la configuration du marché change à nouveau. A la journée, il faut globalement compter entre 15 € et 40 € pour laisser son véhicule dans un parking central. Cette fourchette comprend des prix qui passent du simple à plus du double (15 € pour Ljubljana et 40 € pour Vienne).

66 €
la journée de parking à Genève
5,11 €
la journée de parking à Sofia

Tout comme pour le prix à l’heure, les écarts sont importants, mais ne concernent pas exactement les mêmes villes. A la journée, Genève, avec 66 €, occupe le haut du tableau et Sofia affiche le prix plancher de 5,11 €.
Pour le reste, la tendance est plus uniforme à la journée qu‘à l’heure, avec des prix qui tournent autour d’une vingtaine d’euros (Berlin 19 €, Athènes 18 €, Budapest 20 €, Bratislava 21 €, Barcelone 25 €). Paris et Londres se distinguent avec 36 € en France contre 48 € au Royaume-Uni.

Des différences de prix au sein d’un même centre-ville : zoom sur Londres

Londres, avec un prix de référence d’environ 8 € de l’heure, est un bon exemple des disparités de tarifs qui peuvent exister dans une même ville. Pour une place dans le Q Park situé 20 Newport Place dans le quartier de Covent Garden, il faut compter 8,23 € l’heure (£ 6,50), même chose pour le Q Park du côté de Victoria. Près d’Oxford street, rue très commerçante, les rares parkings, comme le NCP de Museum street, sont à 11,40 € l’heure. Mais du côté de Saint Pancras, il est possible de stationner pour trois fois moins cher au RCP Parking de Bernard Street à 3,80 €.

Dans l’ensemble, stationner une journée dans Londres représente un vrai budget. Alors que le salaire moyen des Londoniens est de 60 979 € par an – soit 167 € par jour – une journée de parking dans le centre-ville revient environ à 48 €. Le stationnement représente donc près de 29% d’une journée de salaire.

*Données recueillies à l’aide du site parkopedia.com et des sites officiels de chaque parking.