DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce vers un nouveau sursis, l'impartialité de Facebook en question

Ce fut une bonne réunion de l’Eurogroupe pour la Grèce, mais aussi pour l’Europe : c’est en ces termes que le ministre grec des finances, Euclid

Vous lisez:

La Grèce vers un nouveau sursis, l'impartialité de Facebook en question

Taille du texte Aa Aa

Ce fut une bonne réunion de l’Eurogroupe pour la Grèce, mais aussi pour l’Europe : c’est en ces termes que le ministre grec des finances, Euclid Tsakalotos, a décrit sa rencontre lundi avec ses homologues de la zone euro.

Ces pourparlers très attendus ont suivi un week-end de manifestations massives et parfois violentes. Les Grecs ont presque paralysé leur pays en essayant d’empêcher le parlement de voter pour plus d’austérité.

Bien que les créanciers saluent le travail accompli par Athènes, ils ne cessent de le répéter : il va falloir faire plus.

Dans cette édition, nous revenons sur les efforts de la Grèce et ses perspectives de sortie de crise avec la correspondante Business d’euronews à Athènes, Symela Touchtidou.

Et dans votre rubrique IT, nous verrons pourquoi Facebook se retrouve soupçonné de partialité politique aux Etats-Unis. Deux anciens collaborateurs l’accusent sous couvert d’anonymat de manipuler la liste des sujets les plus populaires.