DERNIERE MINUTE

Brésil : destituée, Dilma Rousseff est remplacée par son vice-Président Michel Temer

L'ex-vice Président centriste et son gouvernement ont pris leurs fonctions ce jeudi à Brasilia. Les défis qui les attendent sont immenses. Dilma Rousseff, destituée par le sénat, crie au coup d'E

Vous lisez:

Brésil : destituée, Dilma Rousseff est remplacée par son vice-Président Michel Temer

Taille du texte Aa Aa

Voici la nouvelle tête dirigeante du Brésil pour les six prochains mois et sans doute plus. Michel Temer a pris ce jeudi la tête du géant sud-américain, après la destitution dans la journée de sa présidente Dilma Roussef.

Celui qui était jusqu’alors vice-président met ainsi fin à treize années de pouvoir de gauche au Brésil.

“Il faut rétablir la crédibilité du Brésil”, a t-il déclaré juste après sa prise de fonction :
“Mon premier mot au peuple brésilien sera le mot “confiance”, confiance dans notre caractère, dans la vitalité de notre démocratie, dans la récupération de notre économie. Unis, nous pourrons relever les défis de ce moment de grandes difficultés. J’ai l’absolue conviction qu’il est nécessaire de regagner la confiance des investisseurs et des travailleurs”.

A Brasilia, Michel Temer a présenté l‘équipe gouvernementale qu’il a mise en place en un temps record.

Dilma Roussef a été écartée du pouvoir jeudi matin lorsque les sénateurs ont voté l’ouverture de son procès en destitution pour maquillage des comptes publics et dépenses non-autorisées. Elle sera jugée par le Sénat d’ici 180 jours maximum, et ses chances de revenir au pouvoir sont extrêmement minces. Mais son successeur par intérim, peut-être en place jusqu’en 2018, est lui aussi très impopulaire et les défis économiques et sociaux qui l’attendent sont immenses.