DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le système anti-missile américain inauguré en Roumanie

monde

Le système anti-missile américain inauguré en Roumanie

Publicité

Dans le Sud de la Roumanie, le système anti-missile américain a été déclaré officiellement opérationnel ce jeudi. Une annonce qui a provoqué la colère de Moscou qui le considère comme une menace pour sa sécurité.

Formé de missiles intercepteurs, ce système défensif sera officiellement intégré dans le bouclier antimissile de l’Otan lors du sommet de Varsovie, en juillet.

“Cela n’a jamais été lié à la Russie, mais aux missiles balistiques en provenance du Moyen-Orient dirigés vers des alliés de l’OTAN et les forces américaines en Europe. Et je voudrais juste faire écho à ce qu’a dit le Secrétaire Général – nous avons proposé aux Russes de leur montrer les spécificités techniques”, a déclaré le vice-secrétaire américain à la défense Robert Work.

Face à ce qu’elle considère comme une menace directe, la Russie a promis en retour de renforcer ses capacités militaires. Il s’agit d’un grand sujet de discorde entre l’Otan et la Russie depuis plusieurs années.

“Nous considérons le déploiement de telles plateformes de lancement au sol en contradiction avec les recommandations du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire. Ainsi, les Etats-Unis ont violé le traité INF. Il faut clairement le reconnaître sans précaution diplomatique supplémentaire”, a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Lancé en 2010, le projet de bouclier antimissile de l’Otan, vise le déploiement progressif d’intercepteurs de missiles et de puissants radars dans l’est de l’Europe et en Turquie. Un an plus tôt, Barack Obama recevait le prix Nobel de la paix pour ses efforts en matière de dénucléarisation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article