DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vaincre la pauvreté avec "Sinfonía por el Perú"

musica

Vaincre la pauvreté avec "Sinfonía por el Perú"

En partenariat avec

Le ténor superstar Juan Diego Flórez est une source d’inspiration pour des milliers d’enfants de son pays, le Pérou qui bénéficient du soutien de sa fondation “Sinfonía por el Perú”. Il nous explique ses actions : “Les enfants se rendent à l‘école de musique après la classe pendant trois heures l’après-midi, cinq ou six jours par semaine, et ils pratiquent, ils jouent dans l’orchestre ou chantent dans le choeur,” indique-t-il.

“La pauvreté donne un sentiment d’exclusion et un enfant qui est exclus, c’est un enfant qui n’aura pas de réelles perspectives d’avenir, insiste le ténor. Mais si cet enfant sent qu’il y a quelque chose pour lui, qu’il peut jouer de la musique, alors il peut se dire qu’il est quelqu’un et cela change tout parce qu’avec la richesse qui vient de la musique, on peut vaincre la pauvreté matérielle,” assure-t-il avec enthousiasme.

Pour lui, les résultats de cette mobilisation sont déjà visibles : “Les résultats scolaires de ces enfants s’améliorent,” dit-il. Mais cela ne s’arrête pas là : “Ce qui est très important aussi, c’est qu’à la maison, la violence diminue considérablement, souligne-t-il. Un autre aspect qui est fortement en recul du fait qu’ils jouent et qu’ils chantent dans le cadre de ‘Sinfonia por el Peru’, poursuit-il, c’est le travail des enfants – on parle d’enfants pauvres qui pour beaucoup, travaillent dans la rue – et grâce à nous, ce phénomène diminue considérablement, à hauteur de 90%. C’est un chiffre qui est issu d’ une étude qu’on a faite," précise-t-il.

Ces enfants deviennent un exemple pour leurs parents et cela a un impact très fort, déclare-t-il. Les enfants d’une certaine manière influencent leurs parents, leurs parents influencent la communauté et c’est quelque chose qui est contagieux et qui finit par transformer la société et la rendre meilleure,” conclut-il.

Prochain article