DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : "la société est prête pour des ajustements" estime le nouveau gouvernement

monde

Brésil : "la société est prête pour des ajustements" estime le nouveau gouvernement

Publicité

“Dix promesses de Michel Temer à retenir” titrait ce vendredi un journal brésilien au premier jour de la prise de fonction du gouvernement par intérim.

Un gouvernement encore plus mêlé aux affaires de corruption

Avec neuf de ses membres sur 24 mis en cause dans l’affaire de corruption autour du groupe public Petrobras, le nouveau cabinet n’incarne pas vraiment le changement. Les Brésiliens ne semblent d’ailleurs pas s’y tromper.

“Ce qui s’est passé, la manière dont cela s’est passé…peut-être que ça va apporter un changement économique pour le pays, mais politiquement, je pense que pas grand chose ne va changer”, estime un habitant de Brasilia.

Un cabinet peu représentatif de la société

Le nouveau gouvernement s’est mis au travail dès vendredi matin. Pas une femme ne fait partie du nouveau cabinet, exclusivement composé d’hommes blancs, âgés, issus de l‘élite.

Le nouveau ministre des Finances, Henrique Meirelles, a été président de la Banque centrale sous la présidence de Lula. Il était parvenu alors parvenu à contenir l’inflation.

“Le Congrès reflète la société brésilienne. Et selon moi, la société brésilienne est mûre pour des mesures d’ajustement importantes. Ce qui n’est pas possible, comme tout le monde peut le constater, c’est le statu quo”, affirme Henrique Meirelles, qui était aussi chargé jusqu‘à l’an dernier de coordonner tous les investissements réalisés pour les Jeux olympiques d‘été de Rio, qui se tiennent du 5 au 21 août prochains.

Dilma Rousseff, écartée du pouvoir, dans l’attente de son procès

Avant de quitter la présidence, Dilma Rousseff a appelé les Brésiliens à se mobiliser contre le coup d’Etat dont elle se dit victime. Avec une popularité d‘à peine 10 %, il lui reste quand même des partisans qui sont venus jeudi lui manifester leur soutien, après le vote du Sénat à une très large majorité pour l‘écarter du pouvoir.

Nous allons montrer au monde qu’il y a des millionsde défenseurs de la démocratie au Brésil

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article