DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pas de talons hauts ? Virée !

monde

Pas de talons hauts ? Virée !

Publicité

Une entreprise peut-elle exiger de ses employées d‘être perchées sur des talons hauts ? Au Royaume-Uni, une pétition en ligne réclame l’interdiction de devoir porter des talons sur les lieux de travail. Elle a été lancée lundi dernier par une réceptionniste intérimaire qui a été renvoyée parce qu’elle portait des chaussures plates.

“Les employeurs ont le droit d’imposer différents codes vestimentaires pour les hommes et les femmes”, explique Nicola Thorp. “On peut l’admettre tant que ce code vestimentaire ne favorise ni les hommes ni les femmes. Or en obligeant les femmes à porter des talons hauts, vous avantagez les hommes parce que leurs chaussures à eux n’affectent ni leur posture ni leur faculté à se déplacer”.

La pétition lancée par Nicola Thorp a recueilli plus de 125 000 signatures.
Elle a donc dépassé le seuil de 100 000 signatures qui oblige le parlement britannique à consacrer un débat au sujet.

“Dans ce genre de situation, la loi ne peut pas répondre à chaque éventualité”, dit l’avocate Rebecca Tuck, spécialiste du droit du travail. “Notre société change, elle évolue avec le temps donc il appartient aux juges d’interpréter la loi pour s’assurer qu’elle soit en phase avec notre époque.”

Le licenciement de Nicola Thorp est légal puisqu’elle ne s’est pas soumise aux exigences d’un code vestimentaire qu’elle avait signé.
Mais pour elle, porter des talons ou pas, c’est un choix, chacune et chacun devant trouver chaussure à son pied.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article