DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : Dilma Roussef promet de se battre et de "revenir"

monde

Brésil : Dilma Roussef promet de se battre et de "revenir"

Publicité

Alors que le Brésil s’attend à une période très sombre et à beau coup de sacrifices, sa présidente destituée, Dilma Roussef, ne veut pas rester dans l’ombre et assure qu’elle reviendra.

La chef d’Etat déchue s’est exprimée face à la presse étrangère ce vendredi. Elle s’est dite victime d’une “conspiration orchestrée par le parlement et les élites traditionnelles”.

“Le Brésil a aujourd’hui un gouvernement provisoire, par intérim, et une présidente élue par 54 millions de voix, a t-elle déclaré. Il y a un gouvernement intérimaire et illégitime du point de vue des votes. Je me battrai pour revenir”.

De nouvelles manifestations de soutien à Dilma Roussef ont eu lieu à Rio ce vendredi. La plupart de ces manifestants refusent de voir leur pays revenir en arrière après treize années de politique de gauche. Une politique qui, selon la droite maintenant au pouvoir, n’a fait que plonger le pays dans la récession.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article