DERNIERE MINUTE

Deux Françaises en or au Grand Prix d'Almaty

Le Grand Prix d’Almaty, au Kazakhstan est la dernière occasion pour les judokas non-retenus pour le Masters mondial, qui réunira dans deux semaines à

Vous lisez:

Deux Françaises en or au Grand Prix d'Almaty

Taille du texte Aa Aa

Le Grand Prix d’Almaty, au Kazakhstan est la dernière occasion pour les judokas non-retenus pour le Masters mondial, qui réunira dans deux semaines à Mexico les seize meilleurs de chaque catégorie, de marquer des points en vue d’une qualification olympique.

Voyons quels judokas ont marqué des points lors du deuxième jour de la compétition.

-63kg

La française Margaux Pinot triomphe en finale face à la tête de série mongole Tserennadmid Tsend-Ayush deux pénalités à une.

C’est la deuxième victoire de Pinot cette année après son succès au Grand Prix de Samsun. A 22 ans elle est en compétition avec Clarisse Agbegnenou pour une qualification olympique.

-70kg

Les bleues ramènent encore l’or dans la catégorie supérieure, celle des -70kg grâce à Marie Ève Gahié, un autre espoir du judo français (19ans).

Elle remporte son premier tournoi majeur en battant en finale la Mongole Naranjargal Tsend-Ayush, qui doit arrêter le combat après un choc à la tête.

Cela suffira-t-il à qualifier Gahié pour les jeux? Rien de moins sur. Le seul billet français semble acquis par Gévrise Émane.

-73kg

Dans la catégorie -73kg, le champion olympique en titre Lasha Shavdatuashvili n’a laissé aucune chance à la concurrence.

En finale, c’est il inflige un juji gatame (clé de bras) à son adversaire tchèque Jaromir Jezek.

Cela signifie que le judoka géorgien devrait être présent à Rio pour tenter de réaliser son rêve: remporter l’or olympique dans deux catégories de poids.

-81kg

Le Cubain Felipe Silva Morales s’impose chez les -81kg, en dominant lors de l’ultime duel Matteo Marconcini. L’Italien prend les devants en début de combat mais il se fait piéger par un osoto-gari, qui l’envoie au tatami dans les deux dernières minutes.

La surprise du jour

C’est l‘élimination en demi-finale du Géorgien Nugzari Tatalashvili face au Tchèque Jaromir Jezek, auteur d’un ko-soto d‘école.

Tatalashvili est privé de finale, une finale remportée par son compatriote et concurrent direct dans la course à la qualification olympique Lasha Shavdatuashvili.

L’attaque du jour

C’est un ippon venu d’une autre planète: le Brésilien Leandro Gulhero envoie sur orbite son adversaire uzbek en quart de finale des -81 kg.

Place aux cinq dernières catégorie ce dimanche, dernier jour du Grand Prix d’Almaty:

Femmes: -78kg, +78kg
Hommes: -90kg, -100kg, +100kg